Un break

Vous n’aurez pas de le plaisir de me lire à partir d’aujourd’hui car je fais un petit break. See you back on 2008…

Débile : quand le jeu rend con…

Un homme (aux USA) a poignardé son oncle après avoir joué sur une Playstation. Il semblerait que les hommes se soient disputés mais apparemment, selon les sources officielles, le jeu n’est pas à l’origine de la dispute…
 
Résultat, l’homme a été transporté à l’hôpital dans un état critique, mais sa vie ne semblerait pas en danger, selon des sources hospitalières.

Commentaires
Il semblerait que le jeu ne soit en rien à l’origine de la dispute. Force est de constater qu’après avoir joué à un jeu vidéo, un homme a poignardé son oncle. Vous me direz qu’on peut aussi poignarder son oncle si on joue à n’importe quel jeu. Sauf que je trouve assez étrange qu’aucune mention n’est été faite du jeu auquel les 2 hommes ont joué et que les autorités locales prennent autant de gants avec cette affaire… Surprenant.
J’ai relevé cet article pas pour dénoncer les conséquences du jeu sur les personnes, mais pour dénoncer la stupidité de certaines personnes et de relever que le virtuel prend un dessus assez inquiétant sur le réel. J’avoue parfois j’en suis un peu victime même si je ne joue pas…

Lancement du Founder’s Fund II

Article intéressant sur Mercury News datant un peu (publié le 19 décembre 2007) annonçant la création d’un fond par 4 tycoons de l’internet.
 
Le fond, doté de $220 millions, vise à réduire les tensions entre les entrepreneurs et les capitaux risqueurs en adoptant une stratégie assez originale de nos jours, investissement à long terme sur le talent des fondateurs.
 
En effet, ils recherchent :
  • des entrepreneurs de qualité. La qualité des fondateurs est plus importante que le business plan ;
  • relations à long terme. Ils recherchent des entrepreneurs en qui ils peuvent avoir confiance et qui seront faire face quand les premiers obstacles surgiront ;
  • flexibilité des fondateurs. La flexibilité et la capacité d’adaptation de l’équipe est importante. En effet, Paypal par exemple (certains investisseurs proviennent de Paypal) a changé 6 fois de stratégie avant de séduire E Bay.

 

Comment les contacter ? Envoyer une présentation de 10 à 20 diapos à l’adresse suivante : submissions@foundersfund.com. Par ce biais, vous avez autant de chance que de gagner à la loterie. Donc, il vaut mieux travailler ses contacts pour pouvoir les toucher…
 
Commentaires :
Ce qui me semble intéressant dans cet article, est le fait que l’on revient aux sources du capital risque. Ce segment du capital investissement a été un peu déserté par les professionnels du secteur au profit de projet moins risqués mais plus rémunérateurs (moins de risques donc moins d’échecs donc plus de rentabilité en moyenne).
Le fait que ce soit des tycoons de l’internet qui sont à la base de fonds et qu’ils aient en plus réussi aussi bien dans leur entreprise que dans leur premier fond (Précision : Founder’s Fund est le second. Le premier a réussi quelques belles sorties comme Ironport dans lequel, ils ont investi $850 000 et quelques années plus tard, la société a été racheté par Cisco $830 millions…)
Je pense que certains tycoons français pourraient être bien inspirés de faire la même chose afin de relancer le cercle vertueux du financement en early stage en France qui peine vraiment à redécoller après l’explosion de la bulle internet de 2001.

Jour de repos

Hello à tous,
 
Aujourd’hui, c’est noël donc pas de post today. Il faut bien faire des breaks de temps en temps. Mais demain, je reprends d’autant que j’ai des tonnes d’articles à lire, bookmarker sur mon Google Favoris.

Joyeux Noël à tous, profitez en bien…

Premier post a partir de mon iPhone

C’est pas facile d’utiliser le clavier du iphone mais n’est-il pas un téléphone plutôt qu’ordinateur ?
Je pense que je l’utiliserais uniquement que pour quelques courts posts.
Envoyé depuis mon iPhone

Artiste méconnu mais qui a de l’avenir

Je sais pas si mistersuperolive que j’ai rencontré sur seesmic a de l’avenir mais en tout cas j’adore sa musique, elle donne la pêche bravo.

Les 15 plus gros ratés de 2007 selon Pcworld

Selon un article publié sur le site PcWorld daté du 16 décembre voici les gagnants de ses roberts awards de l’industrie informatique :
  • n°15 : Amazon video service delivery. Ce service inconnu en dehors des US, a fait un flop. Peut être pour les mêmes raisons que les flops d’AppleTV ?
  • n°14 : les réseaux Wimax déployés par les grandes villes américaines. Les annonces succèdent aux US d’abandon des projets déploiements de réseaux Wifi ou Wimax. On peut d’ailleurs se demander où en est le projet de Google dans le domaine ?
  • n°13 : quoi de neuf dans les réseaux sociaux. Après une année 2006 très prolifique en annonces, beaucoup de startups ont fermé leur porte. Facebook serait-il l’arbre qui cache la forêt ?
  • n°12 : sécurité sur Internet. Voilà un véritable serpent de mer. On ne parle depuis la création de l’informatique de réseaux super sécurisés et de solutions technologiques super avancées. Sauf que les réseaux des grandes entreprises américaines sont toujours autant hackés. Mais n’est ce pas le modèle quand on voit que souvent d’anciens hackeurs deviennent patron de société voir créer de véritables success stories…
  • n°11 : Zune de Microsoft. Ipod killer à sa sortie, Zune n’a jamais été en mesure de concurrencer la pépite de la firme de Cupertino (Apple).
  • n°10 : innovation chez les opérateurs de téléphonie mobile. Vous râlez après Orange, SFR ou Bouygues, eh bien vous n’avez rien vu encore. Il y a pire au US où les communications (surtout la couverture) sont de piètre qualité et les services, no comment…
  • n°9 : Office 2007. Déjà remarqué, l’an passé, la machine à cash de Microsoft est de plus en plus concurrencé par les suites open telles que Open Office (PC) et Neo Office (Mac)
  • n°8 : Leopart OS d’Apple. Malgré des propos élogieux de la part des mac users (j’en fais parti mais j’ai pas encore Leopart), il semble que le nouvel OS d’Apple souffre de quelques défauts de jeunesse notamment en terme de sécurité. Gênant non ??
  • n°7 : VOIP derrière ce acronyme se cache la révolution que tout le monde attend sans toutefois sentir le raz de marée annoncé. La téléphonie sur Internet se développe pas aussi rapidement que prévu en raison de l’opposition des opérateurs de téléphonie (réseaux IP renforcée et peu de revenus générés)
  • n°6 : l’industrie du cable américaine. L’industrie du câble au US avoue avoir mis en place des systèmes pour ralentir les débits notamment pour lors de l’utilisation du peer to peer. Ils sont prêts à prendre $50 à $60 par mois pour une connection haut débit illimité mais pour assurer le service…. Est ce par cupidité ou pour des raisons de manque d’investissements ??? Sûrement un peu des deux.
  • n°5 : le couple AT&T – Apple sur le Iphone. PCWorld trouve le produit génial mais les services de AT&T derrière assez pitoyables. Est ce qu’Apple a voulu privilégier l’opérateur le plus généreux au détriment des services utilisateurs. Serait-ce la même chose en Europe et plus précisément en France ??? L’avenir nous le dira même si, je pense, la situation est bien différente.
  • n°4 : naufrage à la tête de Yahoo. Le grand patron de Yahoo Terry Semel part avec sous le bras une grosse mallette de billets $230 millions remplacé par Jerry Yang. Deux questions me viennent à l’esprit. La première idiote : est-ce que $230 millions tiennent dans une mallette ??? La seconde plus sérieuse : Yahoo, un remake d’Apple après le retour de Steve Jobs aux affaires il y a quelques temps ??? Si Jerry Yang obtient les mêmes résultats que Steve, on ne retrouvera probablement pas Yahoo dans ce classement l’an prochain. Hope so…

Et les 3 premiers de ce classement sont… Roulement de tambours :

  • n°3 : Facebook Beacon. Vous connaissez pas. Ben alors, il faut sortir parfois… L’affaire de la fin de l’année. Beacon est le système de publicité de Facebook qui utilisait les infos personnelles des profils. Sacrilège, ce sont élevés les fans de Facebook. Deux commentaires sur cette affaire. D’abord, chapeau au jeune patron Mark Zuckerberg qui a admis son erreur et c’est excusé. Une question me vient à l’esprit : est ce que Larry Page, Sergei Brin (Google) ou Steve Jobs (Apple) l’auraient ils fait ??? Ensuite, le modèle de Google n’est il pas le même. Alors a-t’on fait le même foin autour de Google ???
  • n°2 : la guerre sur le format haute définition. Qui va gagner la bataille entre HD DVD et Blue Ray. En tout cas, une chose est sûre, ça va faire des dégâts chez les géants de l’électronique au vue des investissements déjà réalisés.
 
And the winner si : Windows Vista. Malgré le marketing de Microsoft, force est de constater que les utilisateurs boudent Vista et même pire : il préfère revenir à windows XP que de rester sur Vista. Ah, Bill et Steve, il va certainement falloir comprendre que le monde de l’informatique évolue et en tenir compte…