Sérieux concurrent au MacBook Air : Samsug X360

Les principales marques de PC se battent pour concurrencer Apple sur son propre terrain. Dernière preuve la sortie du Samsung X360 qui se veut un sérieux concurrent du MacBook Air.

Première remarque, aujourd’hui c’est toujours Apple qui est la référence et non l’inverse. Vous regardez la sortie des produits concurrents à l’Iphone, les produits concurrents au MacBook Air… En effet, il est indéniable et même le plus jusqu’au boutiste PC avoue qu’actuellement seul Apple est capable de développer une stratégie de rupture. Pourquoi ? Tout simplement car c’est la seule entreprise à maîtriser aussi bien le hard que le soft au travers de son OS. C’est tout de même plus simple de sortir des nouveautés quand on est le seul sur l’OS. Imaginez qu’un constructeur de PC veuille sortir par exemple une tablette multi touch. Il faut qu’il puisse ajouter des composants qui supportent l’OS de Microsoft. Quand on sait qu’elle est la place et la complexité qu’il faut pour le faire tourner, on comprend la prouesse…

Deuxième remarque, le Samsung X360 devrait sortir autour de $ 2 000. Si l’on compare à un MacBook Air, on est dans la même gamme de prix. Qui disait que Mac est plus cher…

Troisième remarque, beaucoup de gens pestent après Microsoft et Windows. Je discutais dernièrement avec notre informaticien qui est PC et il pestait après Microsoft Vista… Je lui ai donc demandé pourquoi il se lançait pas sur Mac OS. Il m’a répondu par une réponse au coin du bon sens : c’est 99% du marché.

Je me demande quand même, pourquoi des firmes comme Samsung ou d’autres constructeurs de PC, ne sortent pas des PC sans OS ou mieux encore avec un OS sous Linux ??? La pression de Microsoft sûrement, mais cela veut dire que les gens qui ont le courage de quitter Windows n’ont d’autres choix que de migrer sur Mac qui propose des solutions packagées. Imaginez le pekin moyen comme moi, formater son PC pour installer un Linux OS. Impossible. La guerre Mac OS, Windows ne fait elle pas les beaux jours des deux ????

Wal-mart sur Arte

J’ai regardé jeudi soir, si ma mémoire est bonne vers 21h30, un docu sur Wal-mart sur Arte. Ce docu démontre comment un petit épicier est devenu en géant mondial. J’ai découvert à cette occasion que Wal-mart n’était pas encore il y a une quinzaine d’années le leader mondial qu’il est aujourd’hui. Avant les années 90, Wal-mart était une petite chaine de superstores rayonnant à partir de l’Arkansas et les Etats voisins du sud des Etats Unis loin derrière les Sears et les K-mart.

La stratégie de Wal-mart a toujours été de proposer les prix les plus bas, en faisant bien entendu une belle marge. Mais à la mort du fondateur Sam Walton en 1992, l’entreprise n’était pas au mieux de sa forme. Là les dirigeants ont eut l’idée qui a fait le succès de Wal-mart. Pour acheter moins cher, achetons en Asie et plus précisément en Chine. En 10 ans, Wal-mart a inondé les États Unis de produits chinois.

Il ont même poussé l’idée à l’extrême en demandant à ses fournisseurs de se fournir en Chine. Résultat inéluctable : fermeture des usines aux Etats Unis. Comment peut on concurrencer un chinois qui est payé quelques cents de l’heure ????

Le reportage montrait bien que le marché de la distribution est passé d’un marché de l’offre à un marché de la demande. En effet, avant l’apparition de ces géants de la distribution, c’était les industriels qui dictaient leurs conditions. Aujourd’hui ce sont les distributeurs au nom de la défense du consommateur qui dictent leurs conditions. La question fondamentale qui se pose ici est de savoir si les distributeurs défendent les intérêts des clients ou leur propre intérêt.

Un autre effet pervers de l’hégémonie des distributeurs : le pouvoir d’achat. Cela ne vous fait penser à rien ?

Dans le reportage, il prenait l’exemple d’une filiale de Thomson qui avait installé une usine de fabrication de composants électroniques à Circleville. Son principal client, Samsung s’est vu signifié par Wal-mart que les prix étaient trop élevés. Résultat : Samsung a acheté ses composants ailleurs et l’usine de Thomson à Circleville a fermé. Le plus gros employeur de la région a mis la clé sous la porte. Aujourd’hui qui va sauver l’emploi dans la région ? Ironie du sort, il s’agit de Wal-mart qui va installer un superstore. Vous me direz tout est bien qui finit bien. Pas tout à fait car là où un ouvrier de chez Thomson gagnait 100, il ne touchera plus que 50 chez Wal-mart. Ce qui est un vrai cercle viscieux, moins de salaire, donc il faut aller chez Wal-mart acheté les produits les moins chers là où Wal-mart fait le plus de marges. CQFD.

Là on touche un point capital de nos économies aujourd’hui l’équilibre entre fabricant et distributeur. Comment va t’on répartir les richesses générées par le vente des produits entre les deux ? Clairement les économies occidentales ont opté pour une délocalisation des industries vers l’Asie. Un bien ou un mal ? Je ne sais pas, par contre, je pense que cet effet va devoir être inversé sous peine de voir paupériser de plus en plus de personnes dans les économies dites développées.

Un dernier point qui risque de faire évoluer l’économie : l’écologie. En effet, de plus en plus de consommateurs sont sensibilisés à la préservation de la planète. J’ai entendu récemment que Casino avait décidé de mettre en place un étiquetage carbone sur leurs produits et que le gouvernement souhaitait taxer les produits en fonction de leur niveau de carbone. Ne serait ce pas là un bon moyen de faire revenir nos usines dans nos pays à côté des marchés ? Est ce logique que pour fabriquer un simple réfrigérateur, il faille faire venir des composants de partout dans le monde et même d’europe, pour les envoyer à Chine pour les assembler et renvoyer le produit en Europe ?????

Application Iphone made by Orange

J’ai découvert une application très sympa. Il s’agit d’une application qui permet de capter via une connection soit 3G soit Edge plus centaine voir un millier de stations de radio à travers le monde… Je vous conseille cette application surtout si vous utilisez votre Iphone comme une chaine hifi. Il manquait cette fonctionnalité pour que l’Iphone devienne une chaine hifi. C’est fait. N’hésitez pas à vous précipitez pour le télécharger ici.

Web 3.0 l’avenir du web

Marc Benioff fait un intéressant historique des différentes étapes du web.

Pour lui, il a 3 étapes majeures :

  1. Web 1.0 : tout le monde pouvait acheter. En effet, les premières plateformes qui ont rencontré du succès sont les Ebay, Amazon et Google. Ces plateformes sont des vendeurs soit de produits soit de services.
  2. Web 2.0 : tout le monde peut participer. Dans le web 1.0, les internautes étaient lecteurs. Dans le web1.0, ils sont acteurs, ils peuvent participer, commenter. Le blog est le meilleur exemple de l’utilisation du web dans la période web 2.0
  3. Web 3.0 : tout le monde peut innover. Le meilleur exemple de cette nouvelle tendance est l’AppStore ou les plateformes Open Office ou Neo Office. Non seulement l’internaute est acteur mais il est aussi innovateur dans les produits eux-mêmes.

Imaginez toute l’intelligence que l’on peut intégrer dans une plateforme collaborative. Pourquoi cette tendance ?

Pour moi une seule réponse : la mondialisation. La mondialisation exacerbe la concurrence. Cela implique pour les entreprises de devoir non seulement mieux faire (dans leurs services et leurs produits) mais surtout innover pour lancer de nouveaux produits. Comment le faire ? Soit en interne où l’on maitrise tout avec une flexibilité minimum et une innovation limitée (même pour Google). Soit en externe, où l’entreprise devient un véritable réseau d’acteurs (ou partenaires) qui interagissent librement en fonction de leurs intérêts. Et là se trouve le défi des entreprises dans les années à venir. Comment tisser ce réseau de compétences et surtout comment l’animer ? Les outils, parfait c’est important, mais le savoir faire c’est mieux car ce sera la véritable valeur ajoutée dans l’avenir.

Pour ma part, je pense que le web 3.0 sera encore plus un outil de différenciation dans tous les secteurs de l’économie entre les entreprises innovantes et les entreprises « classiques ». La maitrîse des outils web 2.0 et 3.0 sera un des facteurs clés de succès des entreprises innovantes donc à succès dans les années à venir.

Iphone 3G à 37,05 €

Voilà j’ai succombé. Je suis passé devant la boutique Orange à Strasbourg et je me suis dis : « tiens, tentons de voir si il y avait des Iphone 3G ». On ne sait jamais au cas où. Je pose la question innocemment et là oh surprise, la personne à l’accueil me dit : « des 8Go nous en avons ». Alors je prends un ticket comme à la boucherie ou au supermarché pour en prendre un.

Après plus de 10 minutes d’attente, c’est court chez Orange. Le vendeur, au demeurant très sympa, m’enregistre et est même de bon conseil en me déconseillant certaines options. Pendant que l’informatique tourne, je glisse au vendeur et là s’engage une conversation surréaliste :

  • cela fait combien de temps que vous avez des Iphone ? demande je naîvement ;
  • cela fait quelques jours me répond t’il naturellement
  • mais je comprends pas j’en avais réservé un ou tout du moins j’étais sur une liste d’attente, je lui réponds tout aussi naîvement
  • oui vous savez il y a tellement de gens sur liste d’attente que l’on a cessé d’appeler les gens au fur et à mesure des livraisons.

Je n’ai pas répondu mais je trouve quand même surréaliste que l’on constitue des listes d’attente et que vous le propose et qu’ensuite nada …

Souvenez vous du post que j’ai publié il y a quelques temps SAV Apple RAS, sur le circuit de distribution des produits Apple. Cette aventure, car je peux pas dire que c’est une mésaventure, montre bien que l’Iphone est toujours considéré par Orange comme un produit classique. Bien dommage pour un produit si médiatique …

Macbook à vendre dans une épicerie

Voilà Apple passe un nouveau cap. En effet, les Macbooks sont devenus des outils de grande consommation. En effet, on peut trouver des Macbooks en vente dans une épicerie au Texas. Erreur ou nouvelle stratégie pour Apple ? L’avenir nous le dira.

Nouveau terminal mobile by Lenovo

Lenovo profite des Jeux Olympiques pour annoncer le lancement de son nouveau terminal Internet mobile, le IdeaPad U8. Equipé d’un processeur Atom Z500 800 Mhz, 1 à 2 GB de RAM et 6 GB de disque dur. Il possède également 2 caméras, un port USB ce qui permet de se connecter à la TV.

La navigation peut se faire via un stylet sur l’écran tactile. Il peut également communiquer via Bluetooth, EDGE, Wifi, 3G ou WIMAX. On ne sait pas trop si le package marketing comprendra ces connections.

Pour en connaître plus, regardez la vidéo ci-dessous, vous comprendrez tout.