Bureau de développeur

Regardez cette cabine de pilotage pour développeur. Hallucinant.

bureau

N’hésitez pas à aller voir le site du développeur reprenant les détails de l’installation ainsi que les photos du chantier. Avec cet outil, Mitch pas d’excuses pour ne pas aller bosser. Bon ok il bosse chez lui donc il a peu de route à faire…

Site de Mitch Halle, ici

Publicités

Notebook design suite

VoodooPC avec un Intel Core Duo 1,8 Mhz 60 à 80 GB de disque dur, 2 GB de mémoire, une webcam et bien sûr Vista et Microsoft Office (inclus)

Notebook design

Vous rêvez d’avoir un notebook PC design ? Voici quelques projets sympas :

Le Blackbook : aucune information sur la commercialisation de la bête ni de ses performances


HP sans Microsoft !!!

HP envisagerait, selon les rumeurs, de se séparer de Vista comme OS et d’élaborer un OS basé sous Linux. Cette nouvelle fait échos aux précédents posts où j’évoquais l’interrogation sur le fait que les constructeurs de PC intègre en natif Vista.

Je n’ai rien contre Vista mais force est de constater que Vista n’a pas bonne presse notamment en comparaison par rapport à XP. Et quand on sait qu’XP est largement moins facilement utilisable et fiable que Linux OS ou Mac OS.

Certes le lien entre Microsoft et les fabricants de PC est quasi fusionnel mais ne croyez vous pas que Vista n’est vraiment pas nécessaire pour un mini pc ???

Il est certain que la segmentation du marché des ordinateurs avec l’apparition des mini PC va pousser les fabricants à revoir leur politique vis à vis de Microsoft. L’avenir des OS aujourd’hui va vers la simplification des interfaces et surtout la stabilité – fiabilité. Il est à parier que dans les années à venir, il est tout à fait possible de voir des ordinateurs avec en natif un OS Linux, car Apple n’a pas l’intention de « débrider » Mac OS pour les PC.

La stratégie sur les OS est une vraie question. En effet, la redistribution dans le domaine informatique entre hardware et software est en cours. Quand on voit Microsoft qui devient fabricant de hard avec Zune et sa console, il est pas impensable d’imaginer que des fabricants de PC comme HP se lance dans la conception d’un OS avec comme noyau Linux mais au design HP. Une sorte d’OS en marque blanche. Cela pourrait être une idée tient. Une plateforme OS à base Linux développée par une société qui la proposerait aux constructeurs informatiques.

Passionnant comme débat.

Source : MacPlus

Stratégie d’Apple pour les entreprises

Je viens de tomber sur un article très intéressant comparant PC et Mac. Vous me direz, encore nous parle t’il des performances. Perdu, cette fois-ci je voulais parler d’usages.

Dans l’étude annuelle Apple Profile Report 2008 de MetaFacts, on apprend que les Macs sont utilisés essentiellement pour réaliser des sites internet, créer des images, retoucher des photos, des choses très personnelles alors que les PC sont plutôt utilisés pour consulter ses mails, jouer, etc..

De plus, près de 21 % des utilisateurs de Mac l’utilisent en public. La meilleure illustration est de voir les startupers travaillés dans un starbuck à Palo Alto.

L’étude nous apprend également que près de 81 % des possesseurs de Mac achèteront probablement un mac comme second ordinateur… Ca laisse rêveur comme taux de fidélisation !!!!

Elle note également que pendant qu’Apple a consacré ces dernières années toute son énergie au marché des particuliers, le constructeur a délaissé le marché des entreprises. Certains stratèges pensent que c’est délibéré. En effet, ils pensent qu’Apple espère conquérir le marché des entreprises via le marché des particuliers. Un particulier satisfait de l’ordinateur chez lui ne sera t’il pas enclin à s’équiper au bureau. Well done, c’est ce qui m’est arrivé…

La stratégie d’Apple serait donc de convaincre les particuliers pour qu’ensuite ils contaminent les entreprises en demandant à leur patron de leur faciliter la vie en achetant Mac. Intéressant comme théorie, mais qui se heurte malheureusement à la réalité du quotidien. En effet, même s’il est tentant d’implanter un mac dans un environnement dans une entreprise, cela reste une véritable aventure. En effet, même si l’intégration d’un mac dans un réseau d’entreprises ne posent pas de problème en soit, il est souvent difficile de trouver des compétences qui sont capables de paramètrer le système. Ensuite, un certain nombre de logiciel professionnel ne tourne pas sous Mac même si on peut pallier ce défaut en installant Windows sur bootcamp. Mais quand même j’ai pas acheté un mac pour installer un windows dessus. Une solution alternative est l’utilisation de Crossover, mais toutes les applications PC ne fonctionnent pas dessus…

Voilà donc implanter un mac dans une entreprise, surtout petite est un long fleuve tranquille qui nécessite patience et persévérance.

Dell sort un modèle plus écologique

Dans la droite ligne des PC compacts, Dell vient de sortir Studio Hybrid. Petit et compact, il est aussi compact. En effet Dell affirme qu’il consomme  70% d’énergie de moins qu’un PC standard, 95% de la coque est recyclable et un kit de recyclage est fourni. Autre nouveauté, le Studio Hybrid est également disponible en bambou et 6 autres couleurs.

Couleurs et écologie sera à ne pas douter les tendances de la rentrée de septembre 2008 et des années à venir.

Microsoft prend Apple en exemple…

Les temps changent. Souvenez vous il y a quelques années en arrière, la guerre que se menait Microsoft et Apple. Il faut dire que Bill et Steve ont toujours été rivaux. Aujourd’hui que de changements. Bill Gates s’est retiré de Microsoft et Steve Jobs a rendu compatible l’univers Mac avec le monde PC.

Autre signe de changement, dans sa note trimestrielle aux autorités boursières, Steve Balmer reconnait que la stratégie d’Apple d’intégrer Soft et Hard est une stratégie gagnante. Voici un revirement complet. En effet, quand on sait que Microsoft était le chantre de la segmentation : « nous fabriquons des logiciels et les industriels fabriquent les ordinateurs ». Bien sûr les liens entre les deux étaient étroits mais aujourd’hui la donne à changer.

Pourquoi ce revirement ? Déjà parce que Microsoft perd des parts de marché dans le monde des ordinateurs. Ce phénomène s’explique par la volonté croissante des entreprises d’utiliser l’open source plus seulement dans l’univers des serveurs mais aussi dans les suites bureautiques (cf le succès d’Open Office). Combiné à cela, l’intérêt de plus en plus croissant des entreprises pour l’équipement en mac jugé plus robuste et donc moins cher à l’exploitation à termes.

On peut également expliquer ce revirement de Microsoft car ils ont eux aussi expérimenté le couple Hard et Soft dans le domaine des jeux et donc ont compris que le mix des deux permet, non seulement de verrouiller le marché, mais aussi et surtout de tirer le meilleur des deux. En effet, la conception de hard suit des spécifications du soft et inversement.

Pour moi le vrai problème de Microsoft, n’est pas de devoir fabriquer des ordinateurs mais de changer son identité et sa culture d’entreprise. En effet, aujourd’hui, l’industrie informatique est entrain de muter vers un environnement plus ouvert et moins verrouillé. Pour gagner de l’argent aujourd’hui, il faut mettre en commun les moyens pour développer à plusieurs les logiciels. Regardez comment se développe des logiciels comme Open Office, c’est du logiciel libre où toute l’intelligence est mise en commun.

De plus, le succès grandissant des SaaS oblige également de proposer à Microsoft une offre dans ce domaine. Google a dans le domaine bousculé les positions établies.

La mondialisation de l’économie et l’arrivée de géants comme l’Inde ou la Chine dans les années à venir va, à n’en pas douter, accélérer le processus.