Créer son entreprise à Sophia grâce aux business angels – nicematin.com

Créer avec la bénédiction des business angels_1 Une partie des SBA avec les trois prix européens qu’ils ont obtenus l’an dernier : meilleur business angel, meilleur réseau business angel, et meilleur fonds d’investissement. florence Buades

50 millions d’euros en 8 ans ! C’est la somme investie dans une cinquantaine de jeunes entreprises par les Sophia Business Angels depuis leur création. Ils sont une cinquantaine, représentant 18 pays. « Nous avons tous créé plusieurs entreprises. Nous avons beaucoup travaillé et réussi. Maintenant, nous voulons lever un peu le pied, et investir le fruit de nos succès dans des projets prometteurs, tout en apportant notre expertise », explique Candace Johnson, cofondatrice de l’association, au CV couronné de success stories, dont le système de satellites Astra. Parmi les autres membres, on compte également Marc Lassus, fondateur de Gemplus, Guy Fleury de Comex…

Avoir 100 000 euros devant soi

La liste est trop longue à citer. Mais le potentiel est là. « Il faut avoir au moins 100 000 euros que l’on peut prendre le risque de perdre, poursuit Candace. Nous investissons notamment dans le high-tech, les TIC, le med-tech et le clean-tech…C’est d’ailleurs pourquoi nous nous sommes implantés à Sophia où se concentrent ces talents, et qui jouit d’une réelle dimension internationale ».

C’est donc ici, sur la technopole, que les business angels gravitent principalement, même s’ils financent aussi des entreprises du monde entier. Parmi leurs protégés locaux : Insight-Sip, Daclem, Exploredge, Senseor, Kolpi, Babydoo… Mais faire partie de ces « élus » n’est pas chose aisée. Pour bénéficier de leur aide, plusieurs options. Premier choix : approcher individuellement l’un des membres. Si celui-ci est intéressé, il accompagnera la mise en place du projet, pendant un ou deux ans, avant de le présenter aux autres business angels, une fois qu’il le considérera « à la hauteur ».

Autre possibilité, postuler et être sélectionné pour une SBA Venture Academy. Une journée complète coachée par les experts de l’association, qui interviennent après que chaque entrepreneur a présenté son projet. « Nous avons créé ces sessions car il y a 8 ans, les créateurs d’entreprise n’étaient pas au niveau pour les investisseurs privés qui sont en réelle attente d’un résultat. Depuis, il y a eu de nombreux progrès, mais l’intérêt de ces journées est surtout la mise en relation, le networking. 40 % des entreprises que nous avons aidées sont passées par là », explique Candace Johnson. Enfin, SBA en partenariat avec la Fondation Sophia Antipolis et CDC entreprises organise 3 ou 4 fois par an des « start-up factories ». De grandes réunions qui rassemblent quelque 200 acteurs de l’écosystème azuréen. « Là, nous nous rapprochons de nouveau des jeunes qui ont seulement une idée. Ils la présentent à l’auditoire, puis des anciens qui ont été aidés, des business angels et des partenaires prennent la parole », indique Candace.

 

Advertisements

One Response to Créer son entreprise à Sophia grâce aux business angels – nicematin.com

  1. e says:

    intéressant cet article, merci du partage

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :