L’avenir de l’industrie en France : constats (partie 1)

Observateur depuis quelques années de l’évolution de l’industrie française par rapport à l’industrie allemande, et je m’aperçois que le fossé se creuse!!! Vous me direz que c’est une vérité de La Palice. Peut être mais apparemment, je n’ai pas l’impression que l’on prend réellement en compte cette donnée.

Il me semble qu’il y a plusieurs raisons à ce différenciel qui se creuse.

Tout d’abord, une économie en mutation

Autre vérité à énoncer : l’économie devient mondiale et les économies nationales doivent s’adapter. En effet, quand les échanges mondiaux étaient faibles, il était acceptable de faire faire des pièces sans valeur ajoutée en France. Comment être compétitif, il fallait simplement être capable d’automatiser un maximum le process. Or aujourd’hui même si l’on automatise le process, les pièces produites en Asie restent moins chères. Il est donc aujourd’hui très difficile de produire des pièces basiques. L’épineux problème est que faire des gens à faible niveau de formation ? C’est un vrai challenge!!!

Ensuite, une culture de l’industrie

Notre pays a perdu sa culture de l’industrie. Aujourd’hui travailler dans une usine c’est pas in. Traverser juste le rhin et vous vous apercevrez que nos amis allemands sont très fiers de leur industrie et travailler en usine est motif de grande fierté et satisfaction. Pourquoi ? Tout simplement car l’Allemagne a toujours misé sur son industrie pour enrichir le pays et que la chance est donnée à chaque ouvrier de devenir peut être un jour patron ou en tout cas de s’accomplir dans son travail (l’amour du travail bien fait). Au sortir de la 2ème guerre mondiale, nous avions également cette culture, il s’agit de la retrouver…

Enfin, un moyen de financement plus du tout adapté

On entend partout des chefs d’entreprises vent debout contre les banquiers. C’est devenu une phrase à la mode qu’il est de bon ton de sortir dans un diner… Loin de moi l’idée de dédouaner totalement les banquiers qui sont en grande partie responsables de cette situation mais il ne faut tout de même pas oublier que l’argent qu’il prête est notre argent et que l’on n’aimerait sûrement pas que l’on le dilapide!!!
Ce qui manque en France, ce sont de vrais investisseurs de longs termes qui sont capables d’accompagner aussi bien financièrement qu’avec des conseils des entrepreneurs. Vous me direz qu’il existe de fonds d’investissement pour cela. Certes, mais croyez vous vraiment que 5-7 ans (période d’investissement pour un fonds) est une période suffisante pour développer une stratégie industrielle ? J’en doute franchement. Il nous faut donc des investisseurs de longs termes qui sont capables d’accompagner des entreprises au delà de 10 ans et nous avons les ressources : regardez les milliards qui dorment sur l’assurance vie!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :