Bootstrapping : Quésaqo ?

Le bootstrapping est un terme anglo saxon qui désigne en fait une notion financière paradoxalement mal connue qu’est l’autofinancement. Je dis paradoxalement mal connue car c’est quand même la plus utilisée mais dont on parle le moins. En effet, on parle souvent de financement des entreprises par l’endettement, de plus en plus par le renforcement des fonds propres mais on ne parle jamais du financement des entreprises par des ressources internes…

Wikipedia en fait la définition suivante : « En anglais, les bootstraps sont les anneaux, en cuir ou en tissu, cousus sur le rebord des bottes et dans lesquels on passe les doigts pour s’aider à les enfiler. Le bootstrapping fait référence aux aventures du baron de Münchhausen, lequel est censé s’être sorti d’un marécage où il était embourbé rien qu’en se tirant par les bottes et se propulsant ainsi dans les airs. (…) en finance, le bootstrap est le démarrage d’une activité commerciale sur des fonds propres limités, sans faire appel à des investisseurs extérieurs. »

Il est à l’évidence plus aisé de développer son entreprise avec cette méthode que d’en créer une mais ce n’est pas impossible. Beaucoup d’entrepreneurs pensent que pour créer une entreprise il faut absolument rédiger un business plan pour le soumettre à son banquier afin de lui demander un prêt. C’est une pratique à tel point ancrée dans les habitudes que même les banquiers le proposent enfin les chargés d’affaires. A ce propos, j’ouvre une parenthèse pour vous relater mon expérience personnelle. J’ai créer formellement ma 3ème entreprise il y a quelques semaines même si mon activité à commencer début 2010, et je suis allé voir mon banquier pour ouvrir un compte pour y déposer mon capital. Il fait les formalités et me dit bon avez vous un business plan. Je lui répond que non. Il est surpris d’autant qu’une partie de mon activité est de conseiller les entrepreneurs pour lever des fonds, les cordonniers sont les plus mal chaussés a t’il du se dire. Sans se laisser démonter il revient à la charge et me dit mais pour financer votre fonds de roulement comment allez vous faire. Je lui réponds, j’ai aucun besoin financier donc pas besoin de m’endetter pour me payer un salaire qui est la seule grosse dépense de mon entreprise. Il rentre dans le jeu de la négociation en me disant mais vous aurez toujours besoin de financer différentes choses comme une voiture de fonction ou d’autres choses. Je lui répond du tac au tac quand j’aurais des besoins je vous ferais signe. »

Vous allez me dire mais comment créer une entreprise avec des moyens limités surtout dans des secteurs très capitalistiques comme les biotechnologies, l’industrie ou encore l’électronique ? Pour moi la réponse est simple faites preuve de créativité !!!

Concrètement comment y arriver ?

  1. Générer des revenus sans coûts
  2. Capitaliser les profits
  3. Définir une stratégie graduelle d’investissements

Dans la première étape, il s’agit de créer la plus part du temps une entreprise de conseils ou d’ingénierie afin de mettre à disposition votre savoir faire auprès de clients qui pourront ensuite devenir des clients pour votre produit… Développer cette activité à deux avantages majeurs :

  1. Elle est peu capitalistique : un ordinateur, un téléphone portable soit un investissement annuel de moins de € 2 000 par an…
  2. Elle permet de faire connaître son savoir faire et surtout de démontrer que l’on ait capable de générer des revenus.

Ensuite ce n’est pas le tout de vendre. Il faut savoir générer des profits. Or le piège le plus courant, dans lequel tombe beaucoup d’entrepreneurs qui choisissent cette voie est de dire mon CA est mon profit car j’ai peu d’autres frais mais ils oublient très souvent d’intégrer une rémunération normale dans leur calcul de prix !!!! Car si vous l’a développez, vos salariés ne sont pas prêts à travailler aux mêmes conditions que vous !!!! Donc n’oubliez pas de valoriser correctement votre savoir faire non pas au coût de revient mais à l’enjeu. C’est en fait répondre à la question combien cela va t’il rapporter à mon client !!!

Enfin, une fois que vous générez des profits et que vous les capitalisez vous avez une mise de fonds de départ qui peut être suffisante pour vous lancer dans vos premiers investissements ou d’être complété par un financement externe. Mais n’oubliez pas ne perdez jamais la bonne habitude de bien valoriser aussi bien vos connaissances que vos produits ou services !!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :