Reprise d’Enia / Tecsom : une reprise in extremis – L’Union

Difficile de croire que le sort de 151 salariés peut se jouer sur quelques coups de fil de dernière minute. Les salariés d’Enia France, société issue de Tarkett-Sommer implantée à Glaire et spécialisée dans la production de sols textiles, placée en redressement judiciaire le 7 janvier dernier, ont dû pourtant attendre le dernier moment pour savoir.
Mardi dernier, dans une salle d’audience archi-comble, le tribunal de commerce de Sedan prononçait à 15 h 45 un jugement libérateur. Le plan de reprise de Michel Grosselin, seul candidat en lice, est validé… in extremis ! « J’ai eu la confirmation de l’engagement des banques hier soir à 22h30 », confiait le repreneur ardennais à chaud. Ces engagements sont parvenus au tribunal par écrit le matin même de l’ultime audience.
Marathon financier
Caisse d’Épargne (375 000 €), BNP Paribas (375 000 €), LCL (200 000 €), Société Générale (200 000 €) et CIC (200 000 €)…, tous les organismes bancaires sollicités ont finalement consenti à prêter leurs deniers. Oséo garantit les prêts à concurrence de 750 000 €.

Encore une entreprise sauvée. Bravo aux repreneurs !!!

Posted via web from Tech2buziness

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :