Les brevets brident la valorisation – BE Etats-Unis 191

Il s'agit d'une étude qui tente, pour la première fois, de simuler les jeux des acteurs de l'innovation en matière de dépôt de brevets. Conduits par Andrew W. Torrance[1] et Bill Tomlinson[2], les travaux tentent de pallier la pénurie de données empiriques sur l'hypothèse que les brevets favorisent l'innovation technologique. Les deux chercheurs ont donc conçu un modèle original reposant sur la théorie des jeux, "PatentSIM". Ce dernier simule le comportement des inventeurs et de leurs concurrents dans plusieurs environnements : un système quasi ouvert[3] (n°1), un système mixte où se mêle ouverture à tous et protection par un système de brevets (n°2) et un système régi par les seuls brevets (n°3). Le modèle tente de reproduire la nature systématique et expérimentale du processus d'innovation en créant un ensemble de valeurs parmi lesquelles certaines innovations sont très utiles mais particulièrement difficiles à inventer. L'interface interactive permet de son côté aux utilisateurs d'inventer, de breveter, de contrevenir, d'acheter et de faire respecter les droits d'un brevet. Au final, le modèle est censé mesurer le bénéfice social et individuel en fournissant des incitations monétaires grâce l'obtention d'une invention, d'une licence ou d'une compensation liée à un délit sur un brevet.

via BE Etats-Unis

Posted via email from Tech2buziness

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :