Hugh Aiken, un optimisme en fonte massive – Les Dernières Nouvelles d’Alsace

Dès le lendemain de l’acquisition de la Fonderie de Niederbronn, cédée par De Dietrich Thermique, son nouveau propriétaire, Hugh Aiken, nous a accordé un entretien. Cet Américain vivant en France, passionné par ce secteur, croit à l’avenir de la fonte. A condition d’investir. Ce qu’il va faire.

La prise de contact, à Strasbourg, est typiquement américaine : regard net, solide poignée de main et prénom de rigueur. En denim délavé et col ouvert, Hugh Aiken a passé la fin de la matinée chez un client en Alsace, un enjeu fort pour lui. Mais c’est sans réticence apparente qu’il nous consacre une partie de son après-midi. Et il va droit au but.

« Je dois redonner
confiance à cette équipe »

 « Ma passion, c’est la fonderie. Je vais investir, mais pas seulement dans les machines, également dans les compétences. Si nous voulons accroître la clientèle de la Fonderie de Niederbronn pour des petites et moyennes séries, nous devons embaucher des technico-commerciaux, renforcer notre ingénierie », affirme d’entrée de jeu l’industriel. Un peu plus tard, il ajoutera : « La fonderie repose essentiellement sur les gens, le savoir-faire. Je dois redonner confiance à cette équipe ».
 A 66 ans, après une première partie de carrière dans l’informatique, l’ingénieur en électronique Hugh Aiken a investi dans la fonderie aux États-Unis. Ce natif de la Nouvelle-Orléans s’est installé en France parce qu’il a épousé une Française, rencontrée dans une fonderie. Et depuis, il développe ses affaires principalement en France, avec un site près de Lyon, et en Pologne, où il détient une fonderie et une forge employant 800 personnes. Et en Allemagne où il possède des participations minoritaires.
 « Le type de fonte au phosphore produite par Niederbronn ne convient pas aux chaudières à condensation qui se développent le plus fortement. Aujourd’hui, 90% du marché demande de la fonte sans phosphore », explique Aiken. D’où l’idée d’investir dans la diversification, avec un nouveau four d’une capacité de 16 tonnes, acheté d’occasion.
 D’autre part, le nouveau propriétaire veut investir dans une nouvelle ligne de moulage horizontal pour des grandes pièces, soit un investissement compris entre 5 et 9 millions d’euros. « Ce nouveau chantier nous rendra plus compétitif et nous permettra de répondre aux attentes du marché », affirme l’industriel.
 Selon lui, la réussite de son projet de reprise repose sur quatre éléments : une nouvelle ligne de moulage, la production de fonte sans phosphore, le renforcement des services commerciaux et le développement du bureau d’études. La Fonderie achètera également une nouvelle machine de fraisage rapide pour fabriquer les modèles.
 « Nous avons trois ans pour que ça marche, mais je suis très optimiste. Il est clair que depuis deux ans, sachant que l’usine était en vente, les clients hésitaient à faire appel à elle. D’autre part, De Dietrich Thermique nous garantit l’achat de 10 000 tonnes par an durant trois ans, avec un prix qui couvre les frais fixes », rappelle Hugh Aiken. Qui souligne aussi que la vente a été très « propre » : le cédant a épongé les dettes et laissé le patrimoine immobilier au nouvel actionnaire.

« Il ne faut pas travailler
exclusivement
pour l’automobile »

 « Nous reprenons tout le monde, nous maintenons les salaires et je me suis engagé sur un intéressement de 15%. Je ne pense pas qu’un autre acquéreur aurait donné autant », assure l’homme d’affaires qui a répondu aux questions des représentants du personnel au cours de trois séances du comité d’entreprise. Maintenant que la cession est faite, il affirme ne pas avoir ressenti d’hostilité, même si elle était sensible vendredi dernier.

via dna.fr

Bravo mais pourquoi faut il qu’un américain nous explique que notre industrie est performante !!!

Posted via web from Tech2buziness

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :