Consultant c’est un vrai métier !!!!

Cela fait plus de 15 ans que je fais ce métier de consultant ou de conseils et j’en ai vu des énergumènes de tout poils s’improviser conseil.

En effet, c’est simple comme bonjour. Il suffit de créer une entreprise et encore on peut le faire sous le statut d’auto entrepreneur et acheter un ordinateur et c’est parti…

Ensuite, il faut trouver des clients. Pas de problèmes, on promet monts et merveilles aux clients et ensuite on encaisse l’argent. L’après, c’est pas le problème car des clients il y en a d’autres. Ce qui intéresse ces corsaires du business : le fric à tout prix et peu importe les moyens. Vous me direz que cette méthode est court termiste car ensuite, le client ne resignera plus. Mais peu importe pour eux, des clients il y en a d’autres et suffit de trainer dans l’un ou l’autre des cocktails des club services (je ne donnerai pas de noms mais vous voyez à qui je pense) où il y a plus de consultants que d’entrepreneurs et le tour est joué.

J’avoue que ces pratiques me révoltent. Pourquoi ? D’abord parce qu’elles donnent une image déplorable de la profession et ensuite car les clients viennent ensuite vous voir pour vous demander de sauver parfois des situations impossibles.

Il faut donc Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs les entrepreneurs être plus que prudents quand vous choississez de vous faire accompagner par un consultant. Pour moi, le processus doit être exactement le même que pour le choix d’un fournisseur lambda.

  1. il faut multiplier le nombre de demandes pour ensuite avoir le choix.
  2. Le choix ne doit pas se faire sur le prix, c’est souvent un choix par dépit. Il doit se faire sur plusieurs critères :
    • la notoriété du consultant, n’hésitez pas à demander des références et à les vérifier,
    • la cohérence de l’offre,
    • l’offre doit être écrite et détaillée pour éviter les surprises. Quand on vous dit on verra bien, prenez vos jambes à votre cou…
    • l’offre de tarifs doit être panachées entre fixe et variable en fonction des résultats. Ne vous illusionnez pas, personne n’accepte le 100% variable à moins que le conseil soit sûr de son coup mais à ce moment là, le tarif ne sera pas le même….
  3. Il faut ensuite signer une lettre de mission écrite, détaillée et ne jamais oublier de lui demander un planning d’intervention pour que les choses soient claires.
  4. Il faut demander des rapports d’étape. Attention, un consultant que vous ne voyez jamais est un signe qui doit vous alerter…
  5. En fin de mission, un rapport final doit être établi et également très important un échange sur votre satisfaction. Cela permet à un consultant sérieux de mettre en place une amélioration continue de son mode de fonctionnement

Faites donc très attention aux chasseurs de primes (d’honoraires) dont le seul objectif n’est pas de vous rendre service mais de vous alléger de votre trésorerie…

Posted via web from Tech2buziness

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :