Crise de l’industrie automobile, quelques réflexions…

Grande surprise, l’industrie automobile est en crise…. Tout le monde se lamente sur le sort des ouvriers. Oui, bien sûr c’est scandaleux ce qui se passe. Mais la vraie question est comment en est-on arrivé là ?

Il y a 2 ans quand on commencé à parler d’écologie, j’ai découvert par hasard que le mythe de la voiture électrique est aussi vieux que la voiture. En effet, l’une des premières voitures fonctionnait à l’électricité… Là je me suis mis à regarder de plus près et suis tombé sur un reportage sur le sujet. Et j’ai découvert un homme qui collectionnait les véhicules électriques de collections. Et là surprise : il y en a eut des prototypes à toutes les époques.

Je me suis donc posé la question pourquoi la voiture électrique n’a jamais pu s’imposer ? Certains verront derrière cette échec l’ombre du lobby pétrolier, peut être. D’autres vous dirons balivernes la technologie n’était pas au point, peut être aussi mais moi j’y vois une autre explication notamment dans l’exemple de Toyota et la Prius.

Voyez ce constructeur qui a mis 20 ans à maîtriser cette technologie et qui a su résoudre les problèmes technologiques et résister au lobby pétrolier. Alors si Toyota l’a fait pourquoi la Smart a mis autant de temps à s’imposer, pourquoi les prototypes de véhicules électriques n’ont jamais pu s’imposer ?

Pour moi, une seule esquisse d’explication s’impose : le courage des constructeurs… Les constructeurs automobiles ont perdu le sens de la stratégie industrielle. Pour eux, la stratégie industrielle se limite au lancement d’une nouvelle voiture. Mais ce n’est pas çà avoir une stratégie industrielle. C’est de se projeter dans 20 ou 30 ans pour imaginer la voiture de demain et de lancer des investissements considérables sur des dizaines d’années et pas se limiter à lancer des concept-cars qui ne verront pour la plus part jamais le jour. C’est de la cosmétique.

Qu’a fait l’industrie automobile depuis 30 ans ? Simplement revoir l’emballage de la voiture (design et équipements) sans jamais remettre en cause le produit. Aucune rupture technologique n’est apparue sauf avec Toyota et la Prius si on peut appeler çà une rupture technologique.

Mais peut on vraiment leur en vouloir ? Bien sûr ils portent une part de responsabilité dans cette stratégie court termiste. Mais, il s’agit aussi la faute des investisseurs qui demandent des résultats à court terme sans se préoccuper des stratégies à long terme car pour eux l’horizon de temps est de l’ordre dans le meilleur des cas de quelques années voir parfois de quelques minutes…

L’industrie automobile est une industrie lourde qui a donc des programmes d’investissement de plusieurs dizaines d’années. Elle doit donc avoir des programmes de recherche de plusieurs dizaines d’années. Elle a délaissé le termes recherches pour se consacrer au développement. Certes c’est toujours positif de faire baisser la consommation d’un moteur thermique. Mais un moteur thermique reste un moteur thermique…

L’industrie automobile pour s’en sortir doit justement sortir de cette logique court termiste et doit entamer une vraie réflexion sur son avenir. Ce qui veut dire prendre du temps et pas seulement s’engouffrer dans des effets de mode qui peuvent faire long feu…

One Response to Crise de l’industrie automobile, quelques réflexions…

  1. Mike dit :

    Just passing by.Btw, you website have great content!

    _________________________________
    Making Money $150 An Hour

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :