Récession économique et flexibilité

Je lisais ce matin un dossier très intéressant dans le mensuel économique Capital sur l’Amérique : Comment l’Amérique va s’en sortir ? (de la crise évidemment).

Il y avait notamment un focus sur ces américains qui s’adaptent. Prenons le cas de Jessica Walter qui est entrée chez Bearn Stearns qui a été licenciée au début de la crise. Aujourd’hui, elle a ouvert un cours de pâtisserie pour les enfants, ou encore un ancien de chez Moodys qui a trouvé en quelques jours un emploi de prof.

Selon un consultant en management : « dans ces moments-là, les Américains ne se rebellent pas, ils pensent déjà au coup suivant ». Les Américains sont nettement plus mobiles aussi bien géographiquement qu’au niveau des postes. Cela permet à l’économie Américaine d’être très réactive et de pouvoir rebondir pendant les crises.

C’est la clé d’une économie moderne. En effet, la mondialisation pousse les entreprises constamment à s’adapter. Alors Françaises, Français adaptez vous !!!! Je reste persuadé qu’aujourd’hui de vraies opportunités se présentent à nous pour peu que les gens regardent autour d’eux, utilisent un peu leur bon sens.

Vous êtes dans une entreprise qui semble ou va avoir des difficultés, que faire ? Ou vous vous posez la question : mon entreprise va t’elle être touchée par la crise ?

C’est le moment de faire le point sur vous-même, sur votre carrière, sur votre vie. Il n’est pas nécessaire de faire une retraite au Tibet ou dans une abbaye cistercienne, il faut simplement se poser quelques questions et prendre le temps qu’il faut pour y répondre. Cela peut prendre quelques jours, quelques semaines, quelques mois…

Voici un plan indicatif en 5 étapes pour mener à bien cette réflexion :

  1. Garder la tête froide et surtout ne pas regarder les journaux télévisés du 13 heures ou du 20 heures qui parlent de choses dont ils ne comprennent et qui ajoutent une grosse couche de pessimisme à un moral qui est déjà en berne. Après çà, les journalistes se posent des questions sur les raisons de la baisse des audiences et les difficultés de la presse écrite.
  2. S’interroger sur l’avenir de son entreprise :
    • Regardez la santé financière de l’entreprise.
    • Interrogez sur l’avenir du secteur dans lequel se trouve votre entreprise.
  3. S’interroger sur votre savoir faire.
  4. S’interroger sur mes talents.
  5. Chercher l’entreprise et le métier en adéquation avec votre savoir faire et vos talents. Si vous ne les trouvez pas, créez les…

Bien sûr, tout cela n’est pas aussi simple que çà et peut prendre du temps mais une fois que vous l’avez fait vous allez à n’en pas douter avoir une carrière plus sereine et une vie professionnelle plus épanouie.

Vous voulez en savoir plus, lisez le post suivant

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :