La crise, la crise, la crise

Crise financière ou crise économique ou les deux ? Honnêtement, je ne sais pas. Ce que je sais est que nous vivons des instants historiques dont nous ne serons à quel point que dans quelques années.

Cette crise a n’en pas douté n’est pas une crise comme les autres. Certains vous dirons que c’est à cause de son ampleur. Moi au contraire, je pense simplement que nous sommes entrain de changer de siècle, avec 8 ans de retard sur le calendrier grégorien.

Je pense qu’en effet, cette crise est entrain de révéler une chose : la fin de l’hégémonie américaine sur l’économie. Allons un peu plus loin dans mon raisonnement. Aujourd’hui, tout le monde appelle de ses voeux, et moi le premier, l’adoption du plan Paulson. Mais qu’implique ce plan ? Qui va le financer ? On entend par si ou par là que c’est le contribuable. Certes, pour partie mais pour une autre partie ce sont les financeurs de l’Etat américain qui va emprunter une grande partie pour financer ce plan. Qui va prêter à l’Etat américain ? Réponse facile : ceux qui ont de l’argent. Et qui a de l’argent aujourd’hui ? Les chinois, les indiens ,les états du moyen orient, les russes, etc…

Rappelez vous après la deuxième guerre mondiale, qui avait des réserves énormes, qui avait de l’argent ? Les européens, oh non, ce sont les américains. Ce sont eux qui ont financé l’europe pour qu’elle se redresse. Le plan Marshall ca vous dit quelque chose. Eh bien, même si on nous le présente différemment, le plan Paulson est un plan Marshall pour sauver les Etats Unis et son système financier donc économique. Bien sûr, on va mettre sur pied une structure, type CDR à l’américaine mais à qui va t’elle vendre les meilleurs actifs ? Aux financeurs auxquels, l’Etat américain aura emprunter pour racheter ses actifs dits toxiques.

Vous allez me dire et l’économie réelle alors va t’elle être impactée ? J’avoue que j’en sais fichetrement rien. Ce que je sais par contre, c’est que l’on vient d’y entrer et qu’on est pas près d’en sortir. Ce qui veut dire que de grandes opportunités se présentent à toute entreprise, qui réfléchira un tant soit peu à son avenir, et qui prêtera un tant soit peu d’attention à ses clients et à leur préoccupations. A coup sûr, c’est aujourd’hui que va se construire les success story et les déchéances de demain.

Je suis sûr que de grandes opportunités s’offrent à ceux qui vont garder la tête froide, réfléchir au futur, armé de leur seul bon sens et surtout de ne pas céder aux sirènes aussi bien du pessimisme ambiant que de suroptimisme qui a régné depuis les 5 dernières années…

2 Responses to La crise, la crise, la crise

  1. Morninglory dit :

    « le plan Paulson est un plan Marshall pour sauver les Etats Unis et son système financier ». Je n’avais pas fait de rapprochement entre les deux… Le plan Marshall a soulagé les premières difficultés… En sera t-il de même pour la finance aujourd’hui ???

  2. Arno dit :

    Si ca ne soulage pas les difficultés, il aura au moins le mérite de calmer le jeu et de ramener un début de confiance.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :