Microsoft prend Apple en exemple…

Les temps changent. Souvenez vous il y a quelques années en arrière, la guerre que se menait Microsoft et Apple. Il faut dire que Bill et Steve ont toujours été rivaux. Aujourd’hui que de changements. Bill Gates s’est retiré de Microsoft et Steve Jobs a rendu compatible l’univers Mac avec le monde PC.

Autre signe de changement, dans sa note trimestrielle aux autorités boursières, Steve Balmer reconnait que la stratégie d’Apple d’intégrer Soft et Hard est une stratégie gagnante. Voici un revirement complet. En effet, quand on sait que Microsoft était le chantre de la segmentation : « nous fabriquons des logiciels et les industriels fabriquent les ordinateurs ». Bien sûr les liens entre les deux étaient étroits mais aujourd’hui la donne à changer.

Pourquoi ce revirement ? Déjà parce que Microsoft perd des parts de marché dans le monde des ordinateurs. Ce phénomène s’explique par la volonté croissante des entreprises d’utiliser l’open source plus seulement dans l’univers des serveurs mais aussi dans les suites bureautiques (cf le succès d’Open Office). Combiné à cela, l’intérêt de plus en plus croissant des entreprises pour l’équipement en mac jugé plus robuste et donc moins cher à l’exploitation à termes.

On peut également expliquer ce revirement de Microsoft car ils ont eux aussi expérimenté le couple Hard et Soft dans le domaine des jeux et donc ont compris que le mix des deux permet, non seulement de verrouiller le marché, mais aussi et surtout de tirer le meilleur des deux. En effet, la conception de hard suit des spécifications du soft et inversement.

Pour moi le vrai problème de Microsoft, n’est pas de devoir fabriquer des ordinateurs mais de changer son identité et sa culture d’entreprise. En effet, aujourd’hui, l’industrie informatique est entrain de muter vers un environnement plus ouvert et moins verrouillé. Pour gagner de l’argent aujourd’hui, il faut mettre en commun les moyens pour développer à plusieurs les logiciels. Regardez comment se développe des logiciels comme Open Office, c’est du logiciel libre où toute l’intelligence est mise en commun.

De plus, le succès grandissant des SaaS oblige également de proposer à Microsoft une offre dans ce domaine. Google a dans le domaine bousculé les positions établies.

La mondialisation de l’économie et l’arrivée de géants comme l’Inde ou la Chine dans les années à venir va, à n’en pas douter, accélérer le processus.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :