Du pain à l’hydrogène

Le groupe agroalimentaire Sapporo Beer a indiqué qu’il expérimentait une nouvelle technique de valorisation des résidus issus de la fabrication du pain afin de produire de l’hydrogène. Pour obtenir de l’hydrogène, les ingénieurs du groupe ont mélangé les résidus avec de l’eau puis chauffé et mélangé ensuite avec du résidus de houblon issus de l’industrie brassicole. Le mélange ainsi chauffé libère de l’hydrogène par la transformation du glucose.

Des essais menés pendant 6 mois ont d’obtenir des rendements de 80% de transformation du glucose en hydrogène. Le houblon servant de régulateur pour contrôler la réaction. L’entreprise va essayer de transposer à la phase industrielle.

Devant ce succès, l’entreprise a décidé de mener des recherches pour la valorisation d’autres résidus issus de son activité.  

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :