Révolution dans l’industrie de la géothermie

Selon un article paru dans le magazine du MIT Technology Review deux chercheurs américains auraient découvert une méthode pour identifier les sources potentielles de gisements géothermiques. 
La production d’énergie propre provenant de la géothermie est très peu utilisée à part en Islande où les gisements d’eaux chaudes sont nombreux grâce à l’activité volcanique très développée.
Il est donc très difficile d’identifier les sources d’eaux chaudes suffisantes pour permettre d’exploiter ces sources de chaleur à des fins industriels.
 
Mark Kennedy, chercheur à l’Université de Berkeley (Californie) et Matthijs van Soest, chercheur à l’Université d’Arizona ont découvert qu’en mesurant les niveau d’hélium dans le sol où pouvait détecter les endroits du sol perméable à la remontée d’eaux souterraines.
Cette découverte est d’autant plus importante qu’elle complète une analyse de chercheurs du MIT et des analyses du Department of Energy qui estime que la part de production d’énergie par la géothermie pourrait atteindre jusqu’à 10% de la production totale dans les 50 prochaines années.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :